Retrouvez les fiches conseils classées par catégories :

SPORT ET GROSSESSE

Précautions à prendre pour maintenir une activité sportive

La grossesse modifie le corps :

Les ligaments se distendent, le centre de gravité se déplace et le débit cardiaque augmente.  La prise de poids peut s’accompagner de complications veineuses, avec œdème, tâches cutanées et vergetures. Le bébé va prendre de plus en plus de place, limitant l’amplitude diaphragmatique entraînant palpitations et essoufflement.

Pratiqué en douceur et avec bon sens, le sport améliore la circulation sanguine, entretient la sangle abdominale et limite la prise de poids. Encore faut-il choisir bien choisir son sport et prendre les précautions suivantes :

  • Restez en dessous de 140 battements cardiaques par minute.
  • Allongez les périodes d’échauffement.
  • Ne dépassez pas 3 séances par semaine.
  • Augmentez la fréquence des périodes de récupération.
  • Oubliez les performances.
  • Evitez les périodes de forte chaleur (ne pratiquez pas au-dessus de 38°).
  • Adaptez-vous à l’évolution de votre grossesse (à partir de 5 mois, écoutez votre corps : douleurs, essoufflement, nausées).
  • Buvez régulièrement et en grande quantité.

Sont inutiles 

les étirements ( les ligaments sont déjà distendus !)

Sont interdits

  • Les sports d’accélération type tennis
  • Les sports de contacts type foot (risque de chocs et de chutes)
  • La plongée (apnées bébé)
  • L’équitation, le ski (risque de chutes)
  • Les sports d’endurance type jogging après le 2ème mois (déficit Oxygène)

Sont conseillés

  • Marche, natation, aquagym et gymnastique douce (sous contrôle), vélo d’appartement.
  • L’intensité doit être modérée pour ne pas sous-alimenter le fœtus en oxygène.

Stoppez l’activité sportive et contactez votre médecin, en cas de :

  • Col de l’utérus ouvert
  • Saignements 
  • Vertiges 
  • Contractions 
  • Lombalgies 
  • Oedème diffus